^
A
A
A

Les bruits dans le coeur d'un nouveau-né: qu'est-ce que ça veut dire

 
, Rédacteur médical
Dernière revue: 18.10.2021
 
Fact-checked
х

Tout le contenu iLive fait l'objet d'un examen médical ou d'une vérification des faits pour assurer autant que possible l'exactitude factuelle.

Nous appliquons des directives strictes en matière d’approvisionnement et ne proposons que des liens vers des sites de médias réputés, des instituts de recherche universitaires et, dans la mesure du possible, des études évaluées par des pairs sur le plan médical. Notez que les nombres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens cliquables vers ces études.

Si vous estimez qu'un contenu quelconque de notre contenu est inexact, obsolète ou discutable, veuillez le sélectionner et appuyer sur Ctrl + Entrée.

Chez une personne en bonne santé de tout âge, en opérant le muscle cardiaque, deux sons doivent être entendus:

  • diastolique, accompagnant la phase de relaxation et remplissant les ventricules de sang;
  • systolique, correspondant au moment de la contraction du muscle cardiaque et l'expulsion du sang dans la circulation sanguine systémique.

Les sons étrangers entendus dans la pause entre les tons sont appelés bruit, ils ne correspondent pas aux caractéristiques du fonctionnement normal du cœur, noyant ses tons.

La période où un enfant est appelé un nouveau-né (néonatal) est estimée à quatre semaines à partir du moment de la naissance. Les bruits dans le cœur d'un nouveau-né sont souvent entendus par les pédiatres en néonatalogie dans la maternité. Cette nouvelle décourage les jeunes mères et provoque leur anxiété et leur insomnie. Il y a certainement lieu de s'inquiéter, car l'origine du bruit doit être clarifiée, car elle peut indiquer une pathologie grave. C'est juste le cas lorsque la vigilance ne sera pas inutile. Découvrir après un examen attentif que tout est en ordre est beaucoup plus agréable que de manquer le temps et la chance de restaurer la santé de l'enfant.

trusted-source[1], [2], [3], [4]

Épidémiologie

Les statistiques de morbidité montrent que différentes variantes de petites anomalies cardiaques se retrouvent chez 2,2-10% de la population.

Les anomalies anatomiques congénitales du cœur constituent un tiers de toutes les malformations, et la tendance à augmenter la fréquence de cette pathologie augmente. Avec les malformations cardiaques, environ 0,7 à 1,2% des enfants naissent, dont la plupart meurent à la fin de la première année de vie sans correction chirurgicale. La probabilité de la naissance d'enfants avec des anomalies structurelles du coeur et des vaisseaux sanguins dans la famille, où il y a déjà un enfant avec cette pathologie, est quelque peu plus élevée - environ 5%.

trusted-source[5], [6], [7], [8], [9], [10], [11], [12]

Causes des bruits dans le coeur d'un nouveau-né

Le critère le plus important pour la classification du bruit est la cause de leur apparition. Nous sommes nés enfants sons étrangers qui accompagnent le travail du cœur, peuvent être des manifestations de malformations congénitales du muscle cardiaque (cause pathologique ou organique), et peut être causée par tout à fait innocent, le plus souvent sur des raisons de disparaître de temps liées à la restructuration et à l'adaptation du cœur des moyens de subsistance dans nouvelles conditions en dehors de l'utérus de la mère.

Un tel bruit fait référence à la catégorie des innocents, ils sont aussi appelés fonctionnels ou bénins. Ils peuvent survenir chez des bébés absolument en bonne santé et les causes de leur apparition sont ce que l'on appelle les petites anomalies structurelles de l'appareil musculaire et de la valve, qui ne causent pas de violations flagrantes de la circulation sanguine:

  • formations filiformes tendineuses (trabécules ectopiques ou falshhordie) dans le ventricule gauche du cœur;
  • fenêtre ovale ouverte;
  • une longue valve d'eustache et d'autres.

Un certain nombre de violations liées à de petites anomalies avec l'âge disparaissent, car ce sont des fragments de circulation embryonnaire. Même s'ils restent, ils n'ont souvent pas d'effet significatif sur la qualité de l'activité cardiaque. Par exemple, les prolapsus des valvules, plus souvent - mitral, plus rarement - tricuspidov, appartiennent dans la plupart des cas à de petites anomalies et sont diagnostiqués souvent tout à fait par accident. De graves pathologies (extrêmement rares) entraînent des troubles de la circulation sanguine et nécessitent une intervention chirurgicale.

Les causes de l'apparition du bruit fonctionnel peuvent ne pas être directement liées aux pathologies cardiaques. La présence d'infections périnatales, l'anémie, augmente la charge sur le cœur, et l'enfant écoute les bruits qui disparaissent après avoir éliminé de telles causes.

Pour un bruit bénin ou sûr est la majorité des souffles systoliques.

Les sons étrangers qui sont permanents et entendus tout au long de la phase systolique, apparaissant dans la phase diastolique du muscle cardiaque, ainsi que - systolique tardif sont considérés comme dangereux. Ils sont causés par des défauts dans le développement du muscle cardiaque, conduisant à des violations flagrantes du flux sanguin, ce qui conduit inévitablement à la privation d'oxygène d'autres organes et tissus internes, une pénurie de nutriments essentiels. Il y a des anomalies du développement qui sont incompatibles avec la vie.

Les causes les plus fréquentes de bruit pathologique ou dangereux, audibles pendant le travail du cœur, sont congénitales (pour les défauts acquis, l'enfant est encore trop petit) écarts anatomiques par rapport à la norme:

  • anomalies sévères de la valve: prolapsus mitral et sténose, défaut combiné, prolapsus de la valve tricuspide;
  • les défauts des cloisons séparant les oreillettes ou les ventricules du coeur;
  • graves degrés de malformations des vaisseaux, par exemple, constriction segmentaire (coarctation) de l'aorte, ouverte (après avoir atteint l'âge d'un an) Botallov conduit;
  • anomalies combinées - lésions de deux, trois, quatre (tétralogie de Fallot) des éléments structuraux du coeur;
  • violation de la position (transposition) des navires principaux;
  • drainage anormal (partiel ou complet) des veines pulmonaires.

trusted-source[13], [14], [15]

Facteurs de risque

Les facteurs de risque d'anomalies anatomiques congénitales du cœur et des vaisseaux majeurs sont assez nombreux. Génétique rôle négatif peuvent jouer une grossesse de procéder pathologiquement, en particulier les maladies infectieuses et chroniques de la future mère, un traitement médicamenteux pendant la gestation, les fausses couches et l'infertilité prolongée et associée à ce traitement, la prise de médicaments sans ordonnance et vitamines pendant la grossesse. Il est impossible de ne pas tenir compte de l'impact de la situation écologique défavorable dans le lieu de résidence permanente d'une femme enceinte, comme sa dépendance aux mauvaises habitudes. Le groupe à risque comprend également les femmes de plus de 35 ans. Un facteur important qui augmente la probabilité d'un souffle cardiaque chez les nourrissons, un accouchement par césarienne a.

trusted-source[16], [17], [18], [19], [20]

Pathogénèse

Occurrence pathogénie de bruit anormal lorsque le fonctionnement du corps principal du muscle est liée à des changements de la pression intracardiaque et de la vitesse du flux sanguin dans les vaisseaux principaux, la turbulence qui a provoqué souvent des vannes bâillement, des chicanes ou des défauts vasculaires. Les bruits bénins, en règle générale, apparaissent principalement sur la phase systolique de l'activité du muscle cardiaque avec l'augmentation du flux sanguin à travers les valves semi-lunaires (le plus souvent aortique), anatomiquement tout à fait normal. Contrairement au bruit dangereux généré par les anomalies structurelles des valves cardiaques, des chambres ou des vaisseaux principaux, ceux qui sont sûrs ne sont causés que par le flux sanguin.

Le bruit dans le coeur est entendu sur chaque tiers nouveau-né, cependant, il n'indique pas toujours une maladie. La probabilité que le bruit dans le cœur d'un nourrisson soit bénigne est presque égale au fait qu'il s'agit d'un symptôme de maladie cardiaque congénitale.

trusted-source[21], [22], [23], [24], [25]

Symptômes des bruits dans le coeur d'un nouveau-né

Il n'y a pas de règles sans exception, cependant, les souffles diastoliques sont des reflets de maladies cardiaques. Les bruits qui sont entendus constamment - aussi.

Le murmure systolique dans le coeur d'un nouveau-né n'est pas traitée de manière aussi unique. La plupart des souffles systoliques précoces sont fonctionnels, cependant, les sons pansystoliques, audibles tout au long de la phase systolique sans une pause entre le cœur et le bruit, sont également considérés comme dangereux. De tels bruits parlent du développement de l'insuffisance valvulaire et de l'écoulement inverse du sang du ventricule vers l'oreillette ou de l'absence de propagation du septum interventriculaire. Selon la taille du trou entre les ventricules gauche et droit, cette pathologie est exprimée par une carence en oxygène, et l'enfant développe une dyspnée.

Les souffles systoliques peuvent également indiquer un rétrécissement de la bouche de l'artère aortique ou pulmonaire.

De petites anomalies dans le développement du cœur apparaissent lors de l'écoute de clics systoliques périodiques.

Le type de bruit diastolique se produit principalement dans les anomalies des valves semi-lunaires, qui fournissent la direction du flux sanguin des ventricules à l'aorte et à l'artère pulmonaire, et aussi - avec des constrictions mitrales. Le bruit dans le rétrécissement du diamètre de l'artère aortique ou pulmonaire est habituellement systolique.

Les premiers signes d'anomalies congénitales sévères se retrouvent principalement lors de l'examen prénatal ou presque immédiatement après la naissance. Les obstétriciens expérimentés, ayant adopté un enfant, remarquent que tout ne va pas avec lui. L'enfant est faible, avec un manque d'appétit, régurgite souvent, la peau des mains et des pieds est bleu pâle, il y a un bleu au-dessus de l'éponge supérieure, le lit de l'ongle et la détresse respiratoire. Pendant l'écoute, des bruits prononcés, un rythme cardiaque irrégulier et la fréquence cardiaque sont détectés. Les indicateurs de pression artérielle s'écartent également de la norme.

Plus insignifiantes (petites anomalies du développement) sont souvent détectées beaucoup plus tard, mais elles ont aussi peu ou pas d'effet sur le fonctionnement du système cardiovasculaire. Les petits bruits dans le coeur d'un nouveau-né en l'absence d'autres symptômes indiquent, très probablement, que le corps est en train d'être reconstruit et de s'adapter aux nouvelles conditions de l'existence autonome. Ce bruit passe généralement pendant la première année de la vie et ne représente aucun danger pour le développement ultérieur du bébé.

Le canal artériel qui relie l'aorte à l'artère pulmonaire, ouvert jusqu'à un certain temps, se ferme normalement une semaine et demi ou deux semaines après la naissance, mais même pour un enfant âgé de deux à trois mois, cela est permis. Cependant, chez les enfants de plus de trois mois - c'est une pathologie. La même chose est vraie pour d'autres moments de réorganisation cardiovasculaire.

La fenêtre ovale dans le septum entre les oreillettes se ferme généralement pendant le premier mois de la vie de l'enfant. Dans certains cas, cela peut se rapprocher de l'atteinte de l'âge d'un an par l'enfant, mais cela n'affectera pas l'hémodynamique. L'enfant est en bonne santé, se développe normalement, juste de temps en temps, il est supervisé par un cardiologue d'un enfant.

Le canal veineux - la communication avec le cordon ombilical des veines centrales et veinules du fœtus, est bloqué par l'enfant pendant la première seconde de la vie, dans certains cas, plus de temps passe ou le canal veineux reste.

Par conséquent, si après une période acceptable les anomalies de la structure cardiaque ne disparaissent pas, elles sont classées comme des vices et traitées en fonction de l'effet sur le travail du système cardiovasculaire.

Le bruit dans le cœur d'un nouveau-né après une césarienne est un phénomène assez commun. Cette opération est réalisée uniquement sur des indications strictes, en sauvant la vie du nouveau-né et de sa mère. Dans ce cas, le processus d'accouchement naturel et le déclenchement des mécanismes de l'existence autonome de l'enfant hors de l'utérus de la mère sont perturbés. La nature a prévu que dans le processus naturel de la naissance d'un enfant beaucoup de travail, alors qu'il y a un ajustement d'ajustement. De manière opératoire, il est extrait dans une position comprimée du corps et réalise des activités qui déclenchent artificiellement les mécanismes de l'activité vitale. Tout un cycle vital tombe hors du processus: la diffusion pulmonaire, la première inhalation, le cri, la circulation des liquides sont perturbés. Le risque d'une telle façon des enfants atteints de malformations, y compris cardiovasculaires, beaucoup plus élevé que la naissance vaginale, césarienne parce que le comportement lui-même parle de la présence d'écarts graves de la norme et il n'y a pas confiance dans la réussite de l'accouchement de façon naturelle.

Complications et conséquences

Les souffles cardiaques bénins causés par des causes physiologiques passent indépendamment et sans traitement. Les petits troubles structurels congénitaux anatomiques du muscle cardiaque et des vaisseaux principaux sont souvent instables et se désengagent automatiquement avec l'âge.

Les malformations cardiaques congénitales graves affectant l'artère pulmonaire et la valvule pulmonaire, dont la plus importante est la tétralogie de Fallot et la mauvaise disposition des principaux vaisseaux cardiaques, nécessitent une intervention chirurgicale immédiate pour sauver la vie de l'enfant.

Les cas de naissance de nourrissons avec des trous dans les septums entre les oreillettes ou les ventricules sont assez fréquents. La gravité de ce défaut dépend directement de la taille du trou, avec cette anomalie, il y a un mélange de sang artériel et veineux, à la suite de laquelle l'hypoxie tissulaire se développe. Les petits trous se recouvrent souvent eux-mêmes, si nécessaire, ferme le trou - recours aux soins chirurgicaux.

Souvent, une opération en temps opportun rétablit complètement la santé de l'enfant, et il peut vivre une vie pleine et longue. L'évolution non opératoire des malformations cardiaques congénitales ou une correction intempestive s'accompagne d'une immunodéficience secondaire et d'une réduction de l'espérance de vie. La plupart des enfants (environ 70%) atteints de troubles hémodynamiques bruts dus à des anomalies cardiaques meurent au cours de la première année de vie. Avec des soins cardiaques opportuns, la mortalité est de 10%.

Le temps perdu pour l'opération conduit également au développement de troubles irréversibles, notamment de complications postopératoires diverses.

trusted-source[26]

Diagnostics des bruits dans le coeur d'un nouveau-né

Le tout premier événement diagnostique a lieu dans la maternité. Le néonatologiste procède nécessairement à un examen visuel et écoute les sons du cœur de l'enfant. En présence de sons étrangers, et aussi - des symptômes supplémentaires (cyanose, pâleur, dyspnée) peuvent recommander un examen plus approfondi.

L'absence de bruit dans le cœur d'un nouveau-né ne signifie pas qu'il n'y a pas de malformations du muscle cardiaque, cependant, des anomalies grossières nécessitant une intervention immédiate sont généralement perceptibles immédiatement.

L'enfant sera certainement testé, en particulier, un test sanguin clinique pour exclure l'anémie et les processus inflammatoires possibles. Un test sanguin biochimique peut également être informatif dans certains cas.

Le diagnostic instrumental, qui permet d'évaluer l'état du cœur du nouveau-né, comprend les méthodes suivantes:

  • électrocardiographie - donne une idée des paramètres de base du cœur (rythmicité, fréquence cardiaque) et vous permet de déterminer l'étendue de leurs écarts par rapport à la norme;
  • phonocardiographie, avec laquelle des bruits sont enregistrés pour leur reconnaissance ultérieure;
  • l'examen échographique du cœur (échocardiographie) est une méthode assez informative, qui donne une image presque complète de la structure de l'organe et des vaisseaux principaux, de la pression, de la vitesse et de la direction du flux sanguin;
  • la tomographie (résonance magnétique ou ordinateur), éventuellement avec l'utilisation du contraste, permet de compléter les données d'examens antérieurs, en identifiant les plus petites anomalies et caractéristiques de la maladie.
  • Radiographie et angiographie, prescrites si nécessaire
  • cathétérisme - est effectuée comme une mesure de diagnostic, au cours de laquelle il est possible d'effectuer immédiatement une intervention invasive minimale, par exemple, pour corriger un défaut de la valvule cardiaque.

trusted-source[27], [28], [29], [30], [31], [32]

Diagnostic différentiel

Le diagnostic différentiel est effectué selon les données recueillies à la suite de l'examen et l'examen de l'anamnèse. De petites anomalies dans le développement du cœur et des vaisseaux majeurs se distinguent des défauts dits grands ou graves. Le critère principal est le degré de danger du symptôme et la définition d'autres tactiques de traitement. Il y a une forte probabilité que le bruit soit reconnu comme inoffensif et l'enfant sera simplement sur un dossier de dispensaire avec un cardiologue pédiatrique.

trusted-source[33], [34]

Traitement des bruits dans le coeur d'un nouveau-né

Dans les cas où, après examen du souffle cardiaque nouveau-né causée par les changements structurels bénignes ou minimales reconnues dans le muscle cardiaque (les principaux vaisseaux sanguins), l'enfant ne prescrit pas le traitement. Il est dirigé par un pédiatre local, parfois un cardiologue est requis. Souvent, le bruit passe tout seul. S'il est apparu que la cause du bruit n'est pas une maladie cardiaque fonctionnelle et de l'inflammation causée par une infection intra-utérine, l'anémie, le rachitisme, Rhésus conflit, il résout une cause, puis les murmures cardiaques de l'état et normal de l'enfant disparaissent.

Si le bruit dans le cœur d'un nouveau-né est reconnu comme pathologique, c'est-à-dire provoqué par une cardiopathie congénitale, un traitement chirurgical est principalement indiqué. Cependant, ils ne recourent pas toujours à un traitement chirurgical. Si l'état de l'enfant est satisfaisant, il est actif, mange bien et prend du poids, il n'a pas de cyanose ni d'essoufflement, on peut lui prescrire des médicaments.

L'administration de médicament est prescrite à la fois dans la période préopératoire, et aussi après la chirurgie. Dans certains cas (si les défauts ne sont pas soumis à une correction chirurgicale complète), un traitement médicamenteux prolongé est indiqué. Les régimes de traitement sont individuels dans chaque cas.

Chez les nouveau-nés présentant des cardiopathies congénitales, il est nécessaire de compenser l'insuffisance cardiaque et d'éliminer la stagnation du sang veineux. Tout d'abord, le bébé est créé avec des conditions ambiantes favorables, il est placé dans un bol ou un lit chauffé.

Dans les cas bénins avec les stades initiaux du développement de la dysfonction cardiaque, il suffit de réduire la charge sur le muscle cardiaque, en corrigeant l'équilibre hydro-électrolytique. En outre, l'introduction d'un nouveau-né avec une sonde est introduite, réduisant ainsi l'effort qui leur est appliqué pendant la succion. Dans le même temps, l'oxygénothérapie avec une surveillance régulière des gaz dans le sang est prescrite.

A tout moment, les médicaments qui activent les processus métaboliques et la nutrition musculaire du myocarde sont présentés. Ce sont des préparations enzymatiques, généralement bien tolérées. L'interaction avec les glycosides cardiaques, les médicaments antiangineux et inotropes, qui sont également inclus dans le régime de traitement, est positive. Un bébé peut être assigné:

  1. Kokarboksilaza (dose quotidienne unique est calculé individuellement pour le poids corporel 10 mg / kg) - normalisant le rythme cardiaque et empêche l'acidification du sang, le développement de l'encéphalopathie hypoxique, la pneumonie, rétablir la circulation sanguine. Potentiates l'action des glycosides cardiaques et améliore leur tolérabilité.
  2. Riboxine, qui active les processus redox dans le muscle cardiaque, sa nutrition, la normalisation de la fréquence cardiaque et la circulation sanguine dans les vaisseaux coronaires. Il convient de noter que le médicament peut parfois augmenter la concentration d'acide urique dans le sérum sanguin.
  3. Panangin, normalise le rythme cardiaque, dont la dégradation est causée par une carence en potassium (avec hyperkaliémie - non recommandé), améliore l'absorption de l'oxygène et réduit l'hypoxie du muscle cardiaque. L'expérience de l'utilisation de ce médicament chez les enfants n'est pas suffisante, mais parfois, il est prescrit.
  4. Cytochrome C - améliore la respiration cellulaire, élimine l'hypoxie myocardique et restaure son trophique (dosé à 10 mg par injection).

Les nourrissons avec des malformations cardiaques sont également prescrits diurétiques pour éliminer l'excès de liquide et réduire la charge sur le muscle cardiaque. Particulièrement efficace leur rendez-vous, quand les symptômes de l'oedème pulmonaire interstitiel sont observés.

Pour les cours de traitement plus longues utilisés thiazidiques (chlorothiazide, Tsiklometiazid) Veroshpiron, dosage de 1-3 mg par jour et par kilogramme de poids de l'enfant. Triamterene peut être prescrit s'il y a une menace de carence en potassium - il est dosé à 0,3 mg par kilogramme de poids. Habituellement orale. Le cas échéant, l'aide d'urgence - effectuer une seule injection intraveineuse de furosémide, la dose est déterminée à partir de 1-3 mg par kilogramme bébé, dans les cas graves, il a augmenté à 8-10mg / kg, l'utilisation de ce médicament se heurte à l'ouverture du canal artériel, ce qui explique l'effet de potentialisation des prostaglandines. Chaque fois que les rendez-vous sont de nature individuelle, peut-être une combinaison de diurétiques avec ajustement de la posologie.

Les médicaments utilisés pour traiter les nouveau-nés présentant des malformations cardiaques doivent rétablir et maintenir une fréquence cardiaque et une fréquence cardiaque normales. A cet effet, des glycosides cardiaques sont utilisés, ils sont pris avec des courses longues. Le traitement commence avec le fait que Digoxin est saturé avec le corps du nouveau-né dans un jour ou demi. Le médicament est administré plus souvent par voie intraveineuse, le dosage est calculé par la formule 0,03-0,04 mg de digoxine pour chaque kilogramme du poids du bébé. Pour la première fois, la moitié de la dose calculée est administrée. Puis deux fois, tout en maintenant un intervalle de huit à 12 heures, est introduit par un autre quart de la dose. Ensuite, ils passent à la thérapie d'entretien - une huitième partie de la dose est administrée toutes les 12 heures. Pendant toute la durée du traitement avec le médicament, un suivi régulier du pouls de l'enfant est nécessaire, car les effets toxiques du médicament apparaissent très rapidement chez les nouveau-nés. Avec une diminution de la fréquence du pouls, l'intervalle de temps entre les injections du médicament pendant la thérapie d'entretien est augmenté.

L'apparition de signes d'intoxication contribue à: une privation d'oxygène des tissus, une carence en calcium, une acidification du sang. Avec l'introduction de l'indométhacine (pour supprimer le processus auto-immun), afin d'éviter l'intoxication, le dosage de Digoxin est réduit de moitié. L'effet toxique de cette drogue se manifeste par un refus de manger, des régurgitations fréquentes, des vomissements, une détérioration de l'état général.

Pour éliminer les symptômes de l'intoxication nommer Unithiol, Lidocaine ou Diphenin à des doses antiarythmiques.

Si aucune réponse au traitement par digitaliques peut désigner des médicaments en monothérapie déprimant l'activité enzymatique exopeptidase dans les premiers stades de l'insuffisance cardiaque (Kapotenom ou captopril). Médicament dosées individuellement, en prenant soin de ne pas réduire la pression artérielle de l'enfant, le taux de dose quotidienne: 1-4mg par kilogramme de son poids, qui est divisé en deux à quatre injection.

Dans la deuxième étape de l'ECA les inhibiteurs cardiaques sont prescrits en même temps que les diurétiques, tandis que le troisième stade - le traitement est effectué dans le contexte de la digoxine.

La stimulation de la contractilité du myocarde passent cardiotonique origine neglikozidnye (dobutamine, la dopamine), dilate les vaisseaux sanguins qui augmentent la contractilité du muscle cardiaque et du volume sanguin systolique. Dans un état critique en l'absence de contractions cardiaques, Amrinon est utilisé. Les médicaments de ce groupe sont utilisés exclusivement avec un suivi attentif de l'activité cardiaque, la correction des troubles métaboliques, le dysfonctionnement de la respiration externe et le métabolisme gazeux.

Pour prévenir le développement de l'endocardite, on prescrit aux nouveau-nés des médicaments antibactériens.

Les enfants avec des souffles cardiaques sont recommandés la thérapie de la vitamine: Les vitamines B - améliorent les processus métaboliques et le muscle cardiaque trophique, l'acide ascorbique favorise l'immunité, a des qualités antioxydantes. Les vitamines A et E ne sont pas superflues pour la prévention des complications. Un médecin peut prescrire une cure de vitamines ou un complexe vitaminique et minéral, en fonction des résultats de l'examen d'un enfant. L'allaitement maternel et la nutrition de la mère sont les meilleures vitamines pour un nouveau-né avec des souffles cardiaques sûrs.

Traitement de physiothérapie dépend de l'état de l'enfant et devrait viser à normaliser les fonctions du cœur: automaticité du myocarde, son excitabilité et de la contractilité, l'amélioration de la circulation sanguine dans un grand et un petit cercle, l'apport d'oxygène aux organes et aux tissus, en particulier - au cerveau, l'activation des processus immunitaires.

Pour la prévention des bains de l'hypoxie peut être affecté à un nourrisson: chlorure de sodium (normalisation du système nerveux sympathique), l'oxygène (saturation en oxygène), le dioxyde de carbone (améliore le travail du myocarde, augmente la résistance à un stress physique) de brome et d'azote (posséder des propriétés sédatives).

Les procédures immunostimulantes - les bains de soleil et d'air, les inhalations avec le ginseng, l'extrait d'aloès et d'autres immunomodulateurs.

En présence de foyers d'infection chronique, l'irradiation ultraviolette locale et générale est utilisée.

Les procédures sont contre-indiquées pour l'insuffisance cardiaque du deuxième et troisième degré et dans les cas de complications avec l'endocardite.

Traitement alternatif

Arsenal d'ordonnances pour la médecine alternative pour le traitement des maladies cardiaques, y compris le bruit, est assez vaste. Fondamentalement - ce traitement avec des herbes qui ont des propriétés sédatives et amincissement du sang. Cependant, l'âge des patients qui nous intéressent est trop petit pour risquer d'utiliser des décoctions et des infusions par voie orale, mais vous pouvez ajouter des infusions ou des extraits de plantes au plateau. Ils désinfectent la peau du bébé et l'apaisent avant de se coucher, renforcent son système immunitaire et lui donnent de la force. Bien agissant sur le système nerveux des aiguilles, de la valériane, de la lavande, de l'origan et de la menthe. Dans les pharmacies, vous pouvez acheter des frais pour le plateau d'herbes, par exemple, ils mélangent des feuilles d'herbe de l'agripaume et des alternatives, rhizome de valériane, feuilles de mélisse.

Les effets réparateurs sur le corps ont des bains de sel de mer pour les enfants qui se baignent. La possibilité et la fréquence de leur utilisation, ainsi que la concentration en sel, peuvent être consultées par un médecin. Le sel est élevé séparément dans un bol, puis filtré dans la cuve à travers quatre couches de gaze. Vous pouvez ajouter et infuser des herbes (lavande, motherwort, menthe).

Il faut se rappeler que les herbes peuvent provoquer une réaction allergique chez un si petit enfant. Pour faire un test, vous devez humidifier un morceau de coton dans le bouillon ou l'infusion de l'herbe et l'attacher à la peau sur le manche, si dans un quart d'heure une rougeur n'apparaît pas - vous pouvez vous baigner.

Décoctions et teintures sont préparés à partir du calcul - une poignée d'herbe sur un bain de cinq litres. Verser l'herbe avec un litre d'eau bouillante dans un émail, verre ou faïence, insister pendant environ une heure, bien filtrer et ajouter à l'eau préparée. Les collections d'herbes sont prises dans des proportions de 1: 1, en s'assurant qu'il n'y a pas d'allergie aux ingrédients. Les bouillons et les infusions pour la baignade des nouveau-nés ne sont utilisés que fraîchement préparés.

trusted-source[35], [36], [37], [38], [39], [40], [41], [42]

Homéopathie

La thérapie avec des remèdes homéopathiques est la plus sûre pour les nouveau-nés. Même les enfants atteints de déficiences développementales succombent avec succès à ce traitement, les exceptions sont seulement celles dont les vices ne sont pas compatibles avec la vie, et leur adaptation à l'existence extra-utérine est, en principe, impossible. Ces enfants ont besoin d'un traitement chirurgical urgent, et pendant la période de rééducation, l'homéopathie aide à se rétablir rapidement et complètement.

Les médecins-homéopathes soutiennent que l'organisme du nourrisson a une excellente réactivité et que, plus l'enfant est jeune, plus vite il succombe au traitement homéopathique. Prescrire des médicaments et les doser devrait être un médecin homéopathe. Pour stimuler l'activité cardiaque, ce qui élimine l'arythmie, l'hypoxie et la normalisation de la circulation sanguine dans les malformations cardiaques est utilisé plus de quarante produits, parmi eux - même Digitalis, Camphor, le muguet, mais dans des dilutions homéopathiques.

Traitement chirurgical

La correction des anomalies congénitales de la structure du cœur et des vaisseaux majeurs est réalisée par intervention chirurgicale ouverte ou, si possible, par des techniques minimalement invasives. Souvent, à la suite des opérations effectuées, le fonctionnement normal du muscle cardiaque est complètement restauré. Dans les cas compliqués, plusieurs opérations sont progressivement réalisées en plusieurs étapes, à la suite desquelles la capacité de travail de l'organe malade s'améliore significativement, l'état du patient se stabilise, la durée et la qualité de vie augmentent.

La prévention

Sur la prévention des anomalies congénitales du développement chez un futur enfant, les parents devraient y réfléchir avant sa naissance. Il est maintenant établi qu'un certain nombre de facteurs affectant une femme pendant la grossesse peuvent augmenter la probabilité de la naissance d'un enfant avec des maladies cardiaques congénitales. La plupart d'entre eux peuvent être prévenus. Si une prédisposition héréditaire, la situation environnementale dans la région de résidence et non l'âge de l'incidence possible, alors future mère à éradiquer les mauvaises habitudes - ne buvez pas d'alcool, ne pas fumer, ne pas l'automédication, une bonne nutrition et un mode de vie sain est à notre portée.

Pendant la période de gestation, l'enfant devrait essayer de limiter la possibilité d'infection. La grippe, l'hépatite, les infections infantiles (rubéole, varicelle, etc.), qui sont portées par la future mère, affectent négativement le développement fœtal du fœtus.

Les femmes enceintes avec des antécédents familiaux dysfonctionnels, les maladies chroniques, l'âge adulte sont particulièrement importants de subir tous les examens diagnostiques prescrits pendant cette période, ne prennent pas de médicaments et de vitamines sans d'abord en discuter avec le médecin traitant.

trusted-source[43], [44], [45], [46], [47], [48], [49], [50], [51]

Prévoir

Les souffles fonctionnels ou bénins dans le coeur du nouveau-né n'ont aucun effet négatif sur le fonctionnement du système cardio-vasculaire, la qualité et la durée de la vie future ne le feront pas. Si aucune arythmie cardiaque grave n'a été détectée à l'échographie cardiaque, il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

L'inscription auprès d'un cardiologue et des bilans préventifs périodiques sont nécessaires pour ne pas manquer le temps de fournir de l'aide (si nécessaire).

Si même un enfant est diagnostiqué avec une maladie cardiaque, une opération effectuée avec succès peut complètement restaurer ses fonctions normales, et l'enfant va vivre une vie pleine. Sans chirurgie, la plupart des enfants atteints de malformations cardiaques sévères ne vivent pas avant l'âge d'un an.

trusted-source[52], [53]

Translation Disclaimer: The original language of this article is Russian. For the convenience of users of the iLive portal who do not speak Russian, this article has been translated into the current language, but has not yet been verified by a native speaker who has the necessary qualifications for this. In this regard, we warn you that the translation of this article may be incorrect, may contain lexical, syntactic and grammatical errors.

You are reporting a typo in the following text:
Simply click the "Send typo report" button to complete the report. You can also include a comment.