^

Santé

Traitement des démangeaisons aux oreilles

, Rédacteur médical
Dernière revue: 22.07.2022
Fact-checked
х

Tout le contenu iLive fait l'objet d'un examen médical ou d'une vérification des faits pour assurer autant que possible l'exactitude factuelle.

Nous appliquons des directives strictes en matière d’approvisionnement et ne proposons que des liens vers des sites de médias réputés, des instituts de recherche universitaires et, dans la mesure du possible, des études évaluées par des pairs sur le plan médical. Notez que les nombres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens cliquables vers ces études.

Si vous estimez qu'un contenu quelconque de notre contenu est inexact, obsolète ou discutable, veuillez le sélectionner et appuyer sur Ctrl + Entrée.

Lorsque l'oreille démange, il est impossible de travailler et de se reposer pleinement. Cependant, seul un médecin peut suggérer comment soulager les démangeaisons dans l'oreille, prescrire des médicaments efficaces après l'examen, après avoir établi la cause de l'inconfort.

La cause la plus fréquente de sensation de démangeaison dans le conduit auditif est l'accumulation de soufre associée à son hypersécrétion ou à sa sortie insuffisamment efficace (bouchon de soufre). Actuellement, pour leur dissolution et la prévention de l'éducation, il existe des gouttes spéciales pour les démangeaisons dans les oreilles - les céruménolytiques. Ils diffèrent par leur composition chimique, cependant, ont une efficacité comparable, ce qui élargit le choix.

A-Cerumen neo+ se présente sous la forme d'une solution conditionnée en flacons compte-gouttes dont le contenu doit être utilisé dans les 24 heures après ouverture. Le médicament contient des tensioactifs (hydrolysat de collagène, coco-bétaïne, dioléate de méthylglucose PEG-120), qui transforment en douceur les accumulations de cérumen compacté et séché, hydratant et desserrant sa structure, mais sans provoquer de gonflement. Le bouchon sulfurique se dissout progressivement, alors qu'il n'y a pas de troubles auditifs et de perturbations dans le fonctionnement de l'appareil vestibulaire. Les hydratants et les colorants inclus dans la solution sont d'origine naturelle. Les gouttes n'affectent pas le travail des glandes cérumineuses. Après avoir nettoyé le conduit auditif, la cire est à nouveau sécrétée naturellement.

Les effets secondaires lors de l'application se produisent très rarement et sont de la nature d'une irritation locale. Les femmes enceintes et allaitantes peuvent utiliser des céruménolytiques.

La durée du traitement et la posologie sont prescrites par le médecin. Les gouttes sont utilisées indépendamment uniquement en toute confiance que les démangeaisons dans l'oreille sont causées par un bouchon de soufre. S'il existe le moindre doute sur l'origine des démangeaisons, suspicion d'infection, perforation du tympan et autres causes pathologiques, il est contre-indiqué d'utiliser A-Cerumen.

Pour nettoyer le conduit auditif des accumulations de soufre, le médicament est instillé dans chaque oreille le matin et le soir, après avoir chauffé le flacon compte-gouttes dans la main à la température du corps. Utiliser complètement le contenu du flacon en instillant la moitié de la dose de conditionnement (1 ml) dans le conduit auditif de chaque oreille. Il n'est pas recommandé d'insérer l'embout profondément dans le conduit auditif.

Aucune interaction médicamenteuse avec des médicaments systémiques n'a été trouvée. Lorsqu'il est utilisé simultanément avec d'autres gouttes auriculaires, il est nécessaire de maintenir l'intervalle de temps entre les instillations.

Les gouttes Remo-Vax ont un effet similaire. Les principes actifs de la solution (phényléthanol, allantoïne, chlorure de benzéthonium, acide sorbique, butylhydroxytoluène) pénètrent dans l'épaisseur des dépôts de cérumen dans le conduit auditif et les dissolvent progressivement. La lanoline liquide et l'huile de vison ont un effet adoucissant et hydratant sur la surface de la peau du conduit auditif, aident à exfolier sa couche morte et à la nettoyer. Le médicament est hypoallergénique. Le surdosage et les interactions médicamenteuses avec d'autres médicaments n'ont pas été observés.

La céruménolyse s'effectue en instillant environ 20 gouttes dans l'oreille d'une solution réchauffée à température corporelle dans le creux de la main. Ensuite, vous devez vous allonger avec l'oreille traitée pendant 20 à 30 minutes. Si des bouchons se sont formés dans les deux oreilles, la procédure est répétée de l'autre côté. En présence d'importants gisements de soufre, jusqu'à cinq traitements par jour peuvent être nécessaires. Il faut généralement trois à cinq jours pour nettoyer le conduit auditif.

Les céruménolithes sont également utilisés pour prévenir la formation de bouchons sulfuriques, l'apparition des symptômes de "l'oreille du nageur". De telles gouttes de démangeaisons dans les oreilles ne créent pas de dépendance et ne sont pas toxiques. Ils peuvent être utilisés pendant une longue période, mais la posologie et les recommandations du médecin doivent être suivies.

Éviter le contact avec les yeux, le nez et la bouche. Si cela se produit, les organes affectés sont lavés à grande eau.

Souvent, la cause des démangeaisons dans les oreilles est une otite - une inflammation de l'oreille externe et moyenne d'origines diverses, ce qui est crucial lors du choix d'un médicament.

Aux premiers stades de l'otite, la préférence est donnée aux médicaments à effet local. Les formes liquides sont les plus pratiques pour le traitement des oreilles. Les gouttes de démangeaisons et de douleurs sont disponibles avec divers ingrédients actifs. Avec un diagnostic correctement établi, l'effet thérapeutique se fait sentir littéralement immédiatement après l'application.

Otinum - est prescrit pour les otites moyennes aiguës - oreille externe et moyenne, sensations de congestion, après des blessures, élimination de corps étrangers et pour éliminer les bouchons de soufre. Le principal ingrédient actif de la solution de choline est le salicylate, qui inhibe l'activité enzymatique des cyclooxygénases, empêchant la synthèse de médiateurs de l'inflammation et de la douleur. Les gouttes ont un effet antimycosique et antibactérien modéré. La présence de glycérine dans la composition des gouttes aide à ramollir les accumulations sèches de soufre, facilitant leur élimination du conduit auditif. Le médicament est contre-indiqué chez les patients présentant la triade de l'aspirine, des réactions d'hypersensibilité connues à d'autres AINS. Non prescrit pour la perforation du tympan. La présence de salicylate rend ce remède indésirable pour les femmes enceintes et allaitantes, les jeunes enfants, car il n'existe pas de données raisonnables sur les résultats du traitement de ces catégories de patients. La prudence s'impose chez les patients atteints de rhinite vasomotrice et de polypose nasale.

Une solution est instillée dans l'oreille, chauffée dans la paume de la main au niveau de la température corporelle. Trois ou quatre gouttes sont dosées à n'importe quelle fin dans le conduit auditif externe de chaque oreille, tandis que le patient se couche avec l'oreille traitée et se retourne de l'autre côté 10 minutes après l'instillation. À des fins thérapeutiques, pendant la journée, les oreilles sont instillées trois à quatre fois, pour dissoudre les bouchons - deux fois. La durée du traitement ne doit pas dépasser dix jours. Si le quatrième jour, il n'y a pas de changement positif dans l'état du patient, le médecin doit choisir un autre médicament.

Otipax - un médicament complexe (phénazone + lidocaïne) sous forme de gouttes auriculaires est prescrit pour l'otite moyenne du rhume, d'origine barotraumatique, ainsi que pour les complications de la grippe et du SRAS. Anesthésie, réduit la température, élimine les symptômes de l'inflammation. L'action se fait sentir déjà cinq minutes après l'entrée des gouttes dans l'oreille, après un quart d'heure la douleur disparaît presque complètement. L'effet principal est analgésique, c'est pourquoi des gouttes sont prescrites aux patients chez qui les démangeaisons dans l'oreille s'accompagnent de douleur. Contre-indiqué chez les personnes sensibilisées aux ingrédients. Il n'est pas recommandé de l'utiliser en cas de violation de l'intégrité du tympan. Un effet systémique cliniquement significatif de l'instillation d'Otipax n'a pas été identifié, par conséquent, ce médicament peut être utilisé par les femmes enceintes et allaitantes, les enfants à partir de l'âge d'un mois. Effets secondaires de l'utilisation de gouttes - irritation, hyperémie, gonflement, urticaire, augmentation des démangeaisons dans le conduit auditif. Enterré quel que soit l'âge dans une oreille douloureuse, quatre gouttes deux ou trois fois dans la journée. La durée maximale du traitement est de dix jours.

Les démangeaisons et les écoulements purulents de l'oreille sont caractéristiques des otites moyennes bactériennes, externes et secondaires, sans perforation du tympan. Anauran - gouttes contenant des antibiotiques à large spectre, de la polymyxine B et de la néomycine, ainsi que de la lidocaïne anesthésique. La combinaison de médicaments antibactériens assure la mort de la plupart des micro-organismes présents dans les otites moyennes. La lidocaïne élimine la douleur et soulage l'état du patient pendant le traitement. L'effet des gouttes correctement prescrites survient rapidement - l'écoulement de l'oreille disparaît, les démangeaisons s'arrêtent, donc, s'il n'y a pas d'amélioration dans les premiers jours, vous devriez consulter un médecin pour changer de médicament. Le traitement ne doit pas durer plus de dix jours. Un traitement plus long peut entraîner le développement d'une surinfection, des effets ototoxiques pouvant aller jusqu'à une perte auditive complète.

Femmes enceintes, allaitantes et enfants de moins de six ans, le médicament est contre-indiqué. Les effets secondaires sont de la nature d'une irritation cutanée locale. Selon la gravité de l'otite moyenne, le médecin peut prescrire de deux à quatre gouttes. Pour les patients adultes, une dose unique est de quatre à cinq gouttes dans chaque oreille, pour les enfants qui ont atteint l'âge de six ans complets, deux ou trois gouttes peuvent être instillées à la fois.

Otofa - gouttes antibactériennes à base de l'antibiotique antituberculeux rifamycine, qui inhibe l'activité enzymatique de l'ARN polymérase des coques gram-positifs et gram-négatifs, en particulier - pyogènes: staphylocoques, streptocoques et certaines autres bactéries qui infectent l'extérieur et oreille moyenne. L'inactivation du catalyseur de synthèse d'ARN des micro-organismes pathogènes bloque ce processus, ce qui conduit à leur mort rapide. Des gouttes d'Otof peuvent également être utilisées pour la perforation du tympan.

Une contre-indication au rendez-vous est l'hypersensibilité à l'ingrédient actif ou aux composants supplémentaires des gouttes. Les femmes enceintes et allaitantes sont prescrites dans des cas exceptionnels. Les effets secondaires sont de la nature d'une irritation locale - éruption cutanée, hyperémie, gonflement.

La dose unique recommandée pour les patients adultes est de cinq gouttes, la fréquence des procédures est de trois par jour. Les enfants sont instillés trois gouttes deux fois. Les gouttes sont laissées dans l'oreille pendant quelques minutes, puis la tête est inclinée pour qu'elles s'écoulent par gravité. La période maximale d'application des gouttes Otofa est de sept jours. Une période de traitement plus longue n'est possible que sur ordonnance.

La dioxidine (dioxyde d'hydroxyméthylquinoxaline) peut être prescrite en cas d'inefficacité d'autres agents antibactériens pour les otites moyennes purulentes sévères. Les gouttes auriculaires contenant une telle substance active ne sont pas libérées - le contenu de l'ampoule de pharmacie est dilué (il peut contenir 0,5% ou 1% de la substance active) indépendamment avec une solution hypertonique à une concentration de 0,1-0,2%. Le traitement ambulatoire doit être entièrement supervisé par un médecin. Le médicament est toxique, une partie de celui-ci pénètre dans la circulation systémique, il est donc nécessaire de suivre strictement les recommandations de dosage et de préparation des gouttes. Faire un test de tolérance avant utilisation. Les gouttes contenant de la dioxine sont contre-indiquées chez les femmes enceintes, les femmes allaitantes, les personnes ayant une fonction surrénalienne altérée. Pour les enfants, le médecin ne peut prescrire de telles gouttes que dans des cas exceptionnels.

Il convient de noter que la solution préparée ne convient que pour une journée. Seules quelques gouttes sont utilisées (une ou deux gouttes dans chaque oreille pour les enfants, trois ou quatre pour les adultes), le reste est versé et une nouvelle est préparée le lendemain. Avant l'instillation, il est nécessaire de nettoyer le conduit auditif externe du pus avec une turunda en coton imbibée de peroxyde d'hydrogène (3%). Le médicament agit rapidement. L'effet se produit dans les trois à quatre jours ou le traitement est arrêté. Le développement d'effets secondaires est également un motif d'arrêt du traitement.

En cas d'otite moyenne purulente sévère, une antibiothérapie systémique est utilisée. Les antibiotiques les plus utilisés pour la douleur et les démangeaisons dans l'oreille sont la série des pénicillines (amoxicilline : flémoxine, augmentine; amoxil) et des céphalosporines (céfodox, céfotaxime). Prescrivent souvent des médicaments du groupe des macrolides - spiramycine, rosithromycine. Ils sont considérés comme moins toxiques. En cas d'otite moyenne chronique prolongée, les fluoroquinolones - ciprofloxacine, norfloxacine - peuvent être utilisées.

L'infection fongique du conduit auditif externe est traitée avec des agents antimycosiques locaux. Un traitement de la peau avec des antiseptiques à activité antifongique est prescrit: Castellani, liquide de Burov, solutions d'amphotéricine, colorants à l'aniline, chinosol, iodure de potassium (2%) et autres. Avant de commencer la procédure, la surface cutanée du conduit auditif est nettoyée des sécrétions, du soufre, des croûtes desquamées, des fragments de mycélium fongique.

Des onguents antimycosiques sont prescrits pour les démangeaisons dans les oreilles - nystatine, clotrimazole.

La pommade à la nystatine est particulièrement efficace pour la candidose auriculaire, mais elle peut également être prescrite pour l'aspergillose. L'antibiotique polyène nystatine est capable de se lier aux ergostérols, qui constituent les parois cellulaires du micro-organisme. La destruction de la membrane cellulaire entraîne la libération de composants cytoplasmiques dans l'espace intercellulaire et perturbe la viabilité de la cellule. Lorsqu'elle est appliquée localement, l'absorption ne se produit pratiquement pas, cependant, la pommade n'est pas recommandée pour une utilisation en pédiatrie et pour le traitement des femmes enceintes et allaitantes. Contre-indiqué en cas d'allergie aux ingrédients. Appliquez une fine couche sur la surface de la peau affectée une ou deux fois par jour. La durée du cours ne doit pas dépasser dix jours. Il est possible de répéter le traitement avec un intervalle de temps de deux à trois semaines.

Le clotrimazole, en plus de détruire la membrane cellulaire du champignon, a un effet toxique supplémentaire par interaction avec les enzymes mitochondriales et peroxydase avec la formation de peroxyde d'hydrogène, dont l'augmentation de la concentration crée des conditions supplémentaires pour l'arrêt de l'activité vitale de cellules fongiques. Ce représentant des imidazoles est actif contre divers champignons, en particulier Aspergillus et Candida, ainsi que contre des agents pathogènes courants d'infections purulentes tels que les staphylocoques et les streptocoques. Le médicament n'est pratiquement pas absorbé dans la circulation systémique. Son embryotoxicité n'a pas été confirmée par des études, cependant, le clotrimazole est prescrit aux femmes enceintes et allaitantes avec prudence. Au premier trimestre, il n'est généralement pas prescrit, ainsi qu'aux patients hypersensibles.

La crème est appliquée en fine couche sur la peau du conduit auditif deux ou trois fois par jour. Le traitement est long, en moyenne - un mois. Les effets secondaires possibles sont de la nature des réactions locales. Il n'est pas recommandé d'utiliser en association avec d'autres agents antifongiques (nystatine, amphotéricine B, natamycine), car l'efficacité du traitement est réduite.

En cas de mycose récurrente, de lésions des structures internes de l'oreille, un traitement systémique est prescrit. Dans l'aspergillose, l'itraconazole est le médicament de choix, la candidose auriculaire est traitée avec succès par le fluconazole ou le kétaconazole. Le traitement combiné est particulièrement efficace - une combinaison de comprimés et d'agents externes.

Les patients présentant une infection mixte ou un type inconnu d'agent pathogène se voient prescrire des préparations à plusieurs composants - des candibiotiques, qui ont simultanément un effet bactéricide, fongicide, anti-inflammatoire et analgésique.

Les candibiotiques, les soi-disant gouttes auriculaires, qui ont récemment gagné en popularité auprès des patients et des médecins. La composition de la solution comprend quatre ingrédients actifs qui fournissent un large spectre d'action du médicament.

L'antibiotique chloramphénicol, plus connu du grand public sous le nom commercial de lévomycétine, qui inhibe l'activité enzymatique du principal catalyseur de la synthèse des protéines dans la cellule de la plupart des bactéries présentes dans les otites moyennes.

L'effet antifongique est fourni au médicament par le composant clotrimazole déjà mentionné ci-dessus.

Le dipropionate de béclométhasone est un ingrédient hormonal des gouttes auriculaires qui procure un puissant effet anti-inflammatoire qui soulage une réaction allergique non seulement aux irritants externes, mais également aux produits métaboliques des agents infectieux fongiques et / ou bactériens. Élimine rapidement les démangeaisons et les otorrhées.

Chlorhydrate de lidocaïne - soulage presque immédiatement la douleur et soulage l'état du patient pendant le traitement.

Les gouttes sont contre-indiquées chez les patients présentant une intolérance à leurs composants, ne sont pas utilisées pour les lésions dues au virus de l'herpès et en cas de suspicion de perforation du tympan. L'absorption systémique est minime, cependant, afin d'éviter les effets secondaires qui y sont associés, les adultes ne sont pas traités plus d'une semaine, les enfants - pas plus de cinq jours. Il est interdit d'utiliser des gouttes pour les enfants de moins de deux ans, les femmes enceintes et allaitantes. Les effets indésirables enregistrés dans le respect des doses et de la durée de traitement préconisées sont de type irritation locale.

Les patients âgés de deux à 11 ans sont instillés dans chaque oreille deux gouttes quatre fois par jour. Dès l'âge de douze ans, le nombre de gouttes est porté à trois ou quatre, et la fréquence d'instillation est de trois ou quatre fois par jour. Avant la procédure, le patient incline la tête vers l'épaule avec l'oreille malade vers le haut et, après instillation, maintient cette position pendant un certain temps, en veillant à ce que les gouttes pénètrent profondément dans le conduit auditif.

Si la cause des démangeaisons dans les oreilles est une carence en vitamines, en composants minéraux, une diminution de l'immunité, il est recommandé au patient d'introduire dans le régime alimentaire des aliments susceptibles de combler la carence qui en résulte. Le médecin peut prescrire des vitamines et des complexes vitamino-minéraux au patient.

Les maladies systémiques, se manifestant par un symptôme tel que des démangeaisons dans les oreilles, sont traitées par des spécialistes du profil approprié.

Le traitement de physiothérapie des maladies de l'oreille devient souvent un bon complément au traitement médical, aidant non seulement à éliminer le processus inflammatoire et la douleur, mais également à stimuler le système immunitaire.

La méthode la plus populaire est l'utilisation de champs magnétiques à haute fréquence (thérapie UHF). L'électrophorèse médicinale est également utilisée, ce qui contribue à une absorption plus rapide et plus efficace des médicaments. Dans la lutte contre l'inconfort de l'oreille, la photothérapie, le pneumomassage, la diadynamique sont utilisés. Le traitement de physiothérapie ne sera bénéfique que si les procédures sont effectuées par un spécialiste qualifié sur recommandation d'un médecin qui tient compte de l'état de santé du patient. Habituellement, après une semaine de procédures, une amélioration significative du bien-être se fait déjà sentir.

Traitement alternatif

Les médecins contre l'auto-traitement des démangeaisons dans les oreilles. Leur négativisme est basé sur le fait qu'après un traitement aussi inoffensif, les patients, dans la plupart des cas, doivent encore consulter un médecin, et il est beaucoup plus difficile d'éliminer les conséquences de l'auto-traitement par la suite.

Par conséquent, les moyens alternatifs de traitement des problèmes auditifs ne doivent être utilisés qu'après l'établissement d'un diagnostic et avec l'autorisation d'un médecin.

La médecine alternative utilise différents remèdes pour traiter les oreilles qui démangent. De plus, la même préparation maison peut non seulement ramollir les accumulations de soufre dense et sec, mais également désinfecter le conduit auditif, en détruisant les micro-organismes pathogènes.

Un candibiotique naturel très efficace est l'huile de noix fraîchement pressée. Il en faut un peu, littéralement une ou deux gouttes dans chaque oreille. Par conséquent, il est possible d'extraire une telle quantité d'un demi-noyau de noix à travers un crapaud. Afin de ne pas casser l'outil et de vous faciliter l'extrusion, il est préférable d'écraser d'abord le noyau de noix en petits morceaux avec un couteau, puis de le presser. S'il n'y a pas de pipette, vous pouvez imbiber une mèche de gaze ou une turunda de coton d'huile pressée et l'insérer dans votre oreille. Selon les critiques, l'inconfort dans l'oreille disparaît littéralement après une ou deux procédures, car la noix possède de puissantes propriétés antiseptiques.

Un remède alternatif assez sûr pour la douleur et les démangeaisons dans l'oreille est une feuille de géranium pure. Il est arraché de la plante, enroulé dans un tube et inséré dans l'oreille douloureuse.

Le jus d'aloès, l'ail ou l'oignon ont des propriétés antiseptiques. La partie pressée du jus est mélangée 1: 1 avec de l'huile végétale chauffée et une gaze imbibée de la solution (ouate) est placée dans l'oreille.

Les guérisseurs alternatifs recommandent d'essuyer doucement le conduit auditif avec du peroxyde d'hydrogène, du vinaigre de cidre de table ou de pomme à 6%, de poser des cotons-tiges imbibés d'alcool borique ou de camphre et essorés pour qu'il ne coule pas à l'intérieur. En aucun cas, des solutions d'alcool, du peroxyde, du vinaigre, du jus non dilué d'ail, d'oignon, d'aloès ne doivent couler dans l'oreille. Vous pouvez endommager le tympan et la membrane muqueuse du conduit auditif.

En général, une alternative à l'instillation directe est cette méthode : insérer une mèche de gaze dans l'oreille et instiller dans celle-ci, et non directement dans le conduit auditif.

Les méthodes alternatives de traitement comprennent le traitement avec des phytobougies pour les oreilles, qui sont vendues en pharmacie. Les médecins, pour la plupart, sont sceptiques quant à l'utilisation de cette méthode, estimant qu'il est dangereux de les utiliser, que vous pouvez vous brûler et que l'efficacité est discutable. Mais les phytocandles ont de nombreux partisans, selon les avis desquels, avec leur aide, le conduit auditif est parfaitement débarrassé des accumulations de soufre, l'otite moyenne et l'otomycose disparaissent, car les suppositoires sont fabriqués à partir de cire d'abeille naturelle avec l'ajout de propolis et d'herbes médicinales. Une bougie en forme d'entonnoir réchauffe l'oreille lorsqu'elle est brûlée. De plus, les phytoncides à base d'herbes, d'huiles essentielles, de propolis, qui font partie du produit, s'évaporent dans le conduit auditif. De ce fait, un effet anti-inflammatoire est obtenu, les démangeaisons et la douleur se calment, le bouchon de soufre fond, se dissout et s'écoule du conduit auditif. Un mode d'emploi est joint aux bougies, il doit être suivi en respectant les précautions indiquées. Il y a une marque sur le suppositoire, en dessous de laquelle il ne faut pas le laisser brûler. Il est préférable de mettre des suppositoires avant d'aller au lit, après la procédure, il n'est pas souhaitable de boire des boissons fraîches et de se laver les cheveux.

Pour se débarrasser des démangeaisons dans l'oreille, un traitement à base de plantes est utilisé. Il est recommandé d'instiller 2 à 3 gouttes d'infusion de camomille chaude dans l'oreillette. Quelques minutes après l'instillation, l'oreille est rabattue afin que l'infusion s'écoule librement.

Trois gouttes d'huile de lavande sont ajoutées à l'infusion de calendula (une cuillère à café). Un coton-tige est imprégné de cette composition, pressé un peu et placé dans l'oreille avant d'aller se coucher.

Avec l'otomycose, une infusion de chélidoine est instillée dans l'oreille ou, en été, le conduit auditif est lubrifié avec du jus fraîchement pressé de la plante.

Avant d'utiliser des remèdes alternatifs, vous devez être fermement convaincu de l'intégrité du tympan, sinon le traitement à domicile peut causer des dommages irréparables.

Homéopathie

Préparations homéopathiques complexes en pharmacie de la marque Heel: les comprimés Engystol et les gouttes Schwef-Heel peuvent aider à lutter contre les démangeaisons dermatoses de toute localisation et origine, en particulier celles qui sont devenues chroniques.

Les gouttes contiennent un principe actif Soufre en plusieurs dilutions homéopathiques. Il est utilisé comme remède constitutionnel pour divers problèmes de peau, y compris la suppuration. Aide en cas de connexion de dermatose avec des troubles du tractus gastro-intestinal et du système hépatobiliaire. Stabilise le système nerveux. L'action du médicament repose sur la stimulation des défenses du patient. Les gouttes sont également efficaces dans les cas avancés avec une infection secondaire associée.

Dans les comprimés, en plus de deux dilutions de soufre, il y a trois dilutions de Vincetoxicum hirundaria, qui aide à restaurer l'immunité cellulaire après des infections virales, donc ce médicament est logique à utiliser en cas de complications dans les oreilles après un rhume.

Les médicaments homéopathiques doivent être prescrits par un médecin ayant des connaissances particulières, alors le traitement sera bénéfique.

L'homéopathie classique dispose également d'un large arsenal de remèdes pour le soulagement des démangeaisons aux oreilles d'origines diverses.

L'hypersécrétion de soufre, une tendance à former des bouchons est souvent l'une des indications de prescription de médicaments homéopathiques au patient Mercurius solubilis ou Ferrum phosphoricum, démangeaisons dans le conduit auditif et desquamation - Aurum muriaticum, furonculose du conduit auditif - Hydrastis; otomycose et otite bactérienne - Pulsatilla.

Dans le traitement des otites moyennes, y compris chroniques, on utilise Lachesis, Lycopodium, Graphites, Barita carbonica. Des démangeaisons dans les oreilles d'origine psychogène peuvent arrêter Silicea et Psorinum.

Le traitement homéopathique ne vise pas tant à éliminer et à supprimer les symptômes, mais plutôt à améliorer la santé globale du patient. Les préparations sont sélectionnées en tenant compte de nombreux facteurs, individuellement, en fonction du type constitutionnel du patient.

Opération

Pour la plupart, les problèmes qui se manifestent par des démangeaisons dans les oreilles sont éliminés par des méthodes conservatrices. À moins que nous ne parlions d'un néoplasme en croissance, qui dans les premiers stades se développe de manière asymptomatique, mais occupant une place dans le conduit auditif, empêche la libre sortie de soufre, ce qui provoque des démangeaisons. Il est recommandé de traiter les tumeurs avec des méthodes radicales. Avec un accès libre et de petites tailles, la cryodestruction, les équipements radio et laser, le grattage sont utilisés, cependant la chirurgie à ciel ouvert reste la principale méthode.

Avec les complications de l'otite moyenne purulente et la propagation de l'infection à l'intérieur, une incision est pratiquée dans le tympan pour assurer la libre circulation du pus.

L'ablation instrumentale des bouchons de soufre (curetage, aspiration) n'est pas un traitement chirurgical. De telles manipulations sont effectuées en présence d'une perforation du tympan, car le lavage dans ce cas est contre-indiqué.

Translation Disclaimer: The original language of this article is Russian. For the convenience of users of the iLive portal who do not speak Russian, this article has been translated into the current language, but has not yet been verified by a native speaker who has the necessary qualifications for this. In this regard, we warn you that the translation of this article may be incorrect, may contain lexical, syntactic and grammatical errors.

You are reporting a typo in the following text:
Simply click the "Send typo report" button to complete the report. You can also include a comment.