^

Santé

A
A
A

Hormone thyréostimulante dans le sang

 
, Rédacteur médical
Dernière revue: 20.11.2021
 
Fact-checked
х

Tout le contenu iLive fait l'objet d'un examen médical ou d'une vérification des faits pour assurer autant que possible l'exactitude factuelle.

Nous appliquons des directives strictes en matière d’approvisionnement et ne proposons que des liens vers des sites de médias réputés, des instituts de recherche universitaires et, dans la mesure du possible, des études évaluées par des pairs sur le plan médical. Notez que les nombres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens cliquables vers ces études.

Si vous estimez qu'un contenu quelconque de notre contenu est inexact, obsolète ou discutable, veuillez le sélectionner et appuyer sur Ctrl + Entrée.

Valeurs de référence (norme) de la concentration sérique de TSH: nouveau-nés - 1-39 mUI / l, adultes - 0,4-4,2 mUI / l.

Une hormone stimulant la thyroïde est une glycoprotéine sécrétée par l'adénohypophyse. Agit principalement sur la glande thyroïde, stimulant la synthèse de T 4 et T 3 et leur libération dans le sang.

Les causes de l'augmentation et la diminution de l'hormone stimulant la thyroïde

Pour déterminer la teneur en hormone stimulant la thyroïde dans le sérum sanguin, utiliser RIA, ELISA et l'analyse immunofemiluminescente. Cette dernière méthode est basée sur l'utilisation d'anticorps monoclonaux pour la thyrotropine et l'amélioration de la chimioluminescence, la sensibilité est de deux ordres de grandeur plus sensibles que les RIA et par une commande - IFA. Des kits de diagnostic de la troisième génération de courant peuvent détecter la concentration de l'hormone de stimulation de la thyroïde à 0,01 mUI / L, donc de les utiliser parvient à établir une distinction claire entre l'hyperthyroïdie (teneur en hormone stimulant la thyroïde réduite) et euthyroïdien (teneur en TSH dans la norme). C'est avec la définition du niveau d'hormone stimulant la thyroïde que les diagnostics doivent être lancés si l'on soupçonne une suspicion d'anomalies de l'activité des hormones thyroïdiennes.

Translation Disclaimer: The original language of this article is Russian. For the convenience of users of the iLive portal who do not speak Russian, this article has been translated into the current language, but has not yet been verified by a native speaker who has the necessary qualifications for this. In this regard, we warn you that the translation of this article may be incorrect, may contain lexical, syntactic and grammatical errors.

You are reporting a typo in the following text:
Simply click the "Send typo report" button to complete the report. You can also include a comment.